Présidentielle au Kazakhstan: le président sortant Tokaïev donné large vainqueur

© Press Service of the President of Kazakhstan/Handout via REUTERS

Le président sortant du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, a remporté nettement la présidentielle anticipée du dimanche 20 novembre dans le plus grand pays d'Asie centrale, selon des résultats préliminaires communiqués ce 21 novembre.

Le président sortant du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, un homme de 69 ans arrivé au pouvoir en 2019 a obtenu 81,31% des voix, d'après les premières informations données lundi par la Commission électorale, tandis que la participation s'est élevée à 69,44%. Comme attendu, ses cinq opposants ont fait de la figuration, aucun d'entre eux ne dépassant les 3,42%. Au total, 69,43% des 12 millions d'électeurs de cette ex-république soviétique ont voté, selon les premières estimations de la Commission électorale.

Le dauphin de M. Tokaïev n'est autre que le vote « contre tous », crédité de 5,2% des voix d'après ce sondage, tandis qu'aucun autre candidat ne dépasse les 3,33%.

Riche en ressources naturelles et située au carrefour d'importantes routes commerciales, le Kazakhstan a plongé dans le chaos en janvier lorsque des manifestations contre la vie chère ont dégénéré en émeutes, avant d'être brutalement réprimées. Bilan : 238 morts.

À Lire aussi: Janvier sanglant au Kazakhstan: retour de reportage avec Anissa El Jabri

Le pays reste traumatisé par cette crise et, signe que les tensions persistent, les autorités ont annoncé jeudi avoir arrêté sept partisans d'un opposant en exil, accusés de fomenter un « coup d'État ».

Consolider son pouvoir

(avec AFP)


Lire la suite sur RFI