Présidentielle au Brésil : Lula confiant «dans une victoire de la démocratie»

© CARL DE SOUZA / AFP

Dernière ligne droite pour Lula et Bolsonaro : ce dimanche, les Brésiliens votent pour leur prochain président. Après un premier tour serré mais qui a placé Lula premier, la population retient son souffle dans cette élection aux grands enjeux, alors que le pays est frappé par plusieurs crises sociales et économiques.

Le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a dit sa "confiance dans une victoire de la démocratie" en votant dimanche matin peu après son rival, le président sortant d'extrême droite Jair Bolsonaro, pour le second tour de l'élection présidentielle au Brésil dont les résultats s'annoncent serrés. Chemise blanche à manches longues, Lula, 77 ans, qui a voté à Sao Bernardo do Campo, la ville du sud-est où il a fait ses débuts en tant que dirigeant syndical, a dit espérer que l'issue de ce scrutin, dont il est le favori, permettra "de restaurer la paix entre les Brésiliens", à l'issue d'une campagne ultra-polarisée.

Jair Bolsonaro, 67 ans, se disant lui aussi sûr de sa victoire, a été parmi les premiers des 156 millions d'électeurs à voter dès l'ouverture à 08H00 (11H00 GMT), dans le quartier Vila militar de Rio de Janeiro. "Si Dieu le veut on va gagner ce soir. Ou mieux encore, le Brésil sera victorieux ce soir", a déclaré le président, très souriant, vêtu d'un t-shirt avec l'inscription "Brésil" jaune et vert, aux couleurs du drapeau du Brésil affectionné par les bolsonaristes.

La campagne entre les deux hommes que tout oppose s'est déroulée dans un climat brutal et ultra-polarisé qui les a vus s'insulter copieusement pendant que les réseaux sociaux charriaient des torrents de désinformation. "Je pense que c'est le meilleur gouvernement que le Brésil ait jamais eu", a déclaré une avocate afro-brésilienne, Eliane de Oliveira, 61 ans, qui a voté pour Bolsonaro à Copacabana...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Brésil : après une campagne très tendue, qui de Lula ou Bolsonaro remportera l'élection présidentielle ce dimanche ?