Présidentielle : Anne Hidalgo en pèlerinage à Jarnac pour relancer sa campagne seule

·1 min de lecture

Chacun va devoir porter ses couleurs. Voici les mots d'Anne Hidalgo à Libération, alors que la candidate est crédité de 3% des intentions de vote, selon un sondage Ipsos Sopra Steria publié ce samedi matin par France Info et Le Parisien. Devant le refus de Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel de participer à la primaire, la maire de Paris souhaite donc couper court pour deux raisons. 

>> LIRE AUSSI -Candidature de Taubira : «Je soutiens Hidalgo et il n'y a pas de solution de rechange»

Filiation spirituelle avec Mitterand

La premièrement raison est qu'elle souhaite couper l'herbe sous le pied de Christiane Taubira. En effet, la candidate de la gauche ne souhaite surtout pas se retrouver seule avec elle dans une primaire. Elle sait que l'ancienne garde des Sceaux est largement favorite. D'autant plus que Christiane Taubira doit se prononcer le 15 janvier sur sa candidature.

Deuxièmement, pour relancer sa campagne 100% socialiste. Fini les alliances. Elle vient chercher à Jarnac, l'héritage pur de François Mitterrand. Un désir de filiation presque spirituelle avec l'ancien président. La maire de Paris profite de cette photo au chevet de sa dépouille pour s'inscrire dans la lignée du socialisme. Elle scellera son destin avec le parti la semaine prochaine, avec la présentation d'un programme annoncé comme très moderne.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles