Présidentielle : Anne Hidalgo, Marine Le Pen et Valérie Pécresse se confient à Karine Le Marchand

·1 min de lecture

Une femme à l'Elysée? C'est l'idée véhiculée par le nouveau numéro d'Une ambition intime, présenté par Karine Le Marchand et diffusé le dimanche 7 novembre sur M6. Dans cette deuxième édition, l'émission propose une série de portraits intimes exclusivement féminins. L'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté, ­Marlène Schiappa, et trois candidates à la présidentielle, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse et Marine Le Pen, composent le casting. Loin des codes de l'interview politique, Karine Le Marchand les a interrogées sur leur parcours, avec un ton parfois jugé complaisant.

Lire aussi - Les coulisses de la présidentielle 2022 : pour Le Pen, Hidalgo et les autres, jusqu'ici tout va bien

Reste que, à six mois de l'élection présidentielle, cette émission offrira un coup de projecteur aux trois prétendantes à la succession d'Emmanuel Macron, au moment où chacune accélère sa campagne. Dans le portrait qui lui est consacré, la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, tente de décoller l'étiquette de "bourgeoise versaillaise" qui lui colle à la peau. "Je suis fille de prof", lance-t‑elle, agacée. L'ancienne ministre du Budget de Nicolas Sarkozy se livre également sur les propos sexistes que lui avait à l'époque adressés l'ex-Premier ministre de Jacques Chirac, Dominique de Villepin, lors d'un entretien : "Vous, vous ne ferez jamais de politique parce que vous êtes une femme normale : vous av...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles