Présidentielle : comment analyser les résultats de Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais en vue des législatives

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré ses déplacements de l’entre-deux tours à Lens, Liévin et Carvin, Emmanuel Macron n’a pas su convaincre les habitantes et les habitants du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, les électeurs de la région ont assez largement plébiscité la candidate du Rassemblement national. Marine Le Pen arrive ainsi en tête dans la quasi-totalité des villes de ce territoire populaire en mutation sociale, économique et politique.

The Conversation
The Conversation

Mais ces résultats sont-ils le signe d’un basculement complet de cet ancien bastion de gauche au profit de l’extrême droite ? Une analyse électorale fine permet de nuancer cette idée.

Une dynamique bleue Marine qui s’accentue lors de ce second tour

On pouvait s’y attendre, Marine Le Pen qui avait déjà réalisé de très bons scores en 2017, confirme et termine en tête dans le bassin minier du Nord Pas-de-Calais avec une moyenne de 60 % lors de ce deuxième tour en progressant même de 5 % par rapport à 2017.

Elle réalise des scores encore plus élevés dans les deux communes frontistes de ce territoire que sont Hénin-Beaumont (67 %) et, plus récemment acquise, Bruay-la-Buissière (69 %). Mais on peut aussi observer de très bons scores dans des villes de gauche, jusque 77 % à Marles-les-Mines ou même 57 % à Lens, bastion socialiste. Ces résultats sont même souvent en hausse par rapport à 2017. Elle progresse ainsi de 130 000 voix dans le Nord-Pas-de-Calais.

 

Lire aussi - Législatives : le RN va-t-il avoir son propre gro...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles