Présidentielle américaine : "Trump veut pourrir la vie politique de son pays", selon Bernard Guetta

Dans une allocution télévisée, jeudi 5 novembre, Donald Trump a crié à la fraude. Une intervention qualifiée de "triste nuit américaine" par le présentateur de CNN. Comment analyser cette prise de parole. "C'est un immense malaise. J'ai ressenti ce qu'ont ressenti les présentateurs de ces trois chaînes de télévision qui ont arrêté [de le diffuser]. Est-ce qu'une chaine de télévision peut prêter la main à l'organisation d'un mensonge d'Etat, puisqu'il est encore président, il faut le rappeler ?", se demande Bernard Guetta. Trump ne veut pas accepter la défaite Ne pouvait-on pas tout de même le laisser parler ? "Les deux choses peuvent se plaider, mais je comprends très bien que ces trois chaînes aient voulu arrêter en disant 'on ne peut pas laisser faire ça'. Un président de la République qui s'adresse à la Nation en disant 'On a des preuves', mais donnez-en une monsieur le président, une de ces innombrables preuves", s'emporte Bernard Guetta. "Il n'en a pas donné une seule car à ses yeux, la preuve la plus évidente est qu'il y a eu fraude, c'est le fait qu'il perde. Car c'est inconcevable qu'il perde, il y a eu fraude pour lui, mais c'est terrible", déplore le député européen. "Ce que veut cet homme c'est pourrir la vie politique de son pays et bafouer, déshonorer son pays et l'idée de démocratie à travers le monde", ajoute-t-il enfin.