Présidentielle américaine : la transition avec l'équipe de Joe Biden s'annonce compliquée

Vendredi 13 novembre, à Washington, Donald Trump a évoqué, entre les lignes, la possibilité d'une défaite pour la première fois. Il faisait le point sur l'épidémie de Covid. "Quoiqu'il se passe à l'avenir, qui sait quelle administration ce sera, le temps le dira, mais je vous dis, cette administration ne décidera pas d'un confinement", a-t-il déclaré. Une transition compliquée Son ton est moins catégorique que dans ses tweets rageurs. Mais Donald Trump continue de contester sa défaite en justice, sans preuves ni succès jusqu'à présent. Il pourrait se joindre à ses plus fidèles partisans qui vont manifester samedi 14 novembre devant la Maison-Blanche. Résultat de cette obstruction systématique : la transition avec l'équipe de Joe Biden ne peut commencer. La nouvelle équipe n'a toujours pas accès aux documents classifiés. En parallèle, une purge au Pentagone a débuté, avec le renvoi du ministre de la Défense et plusieurs hauts responsables par le président sortant, qui les a remplacés par des fidèles.