Présidentielle américaine : tensions dans le Michigan, appel au calme à New York

La situation devient explosive aux États-Unis, notamment dans l’État du Michigan qui ressemble de plus en plus à une poudrière. La presse américaine déclare mercredi 4 novembre Joe Biden comme celui qui ressort vainqueur de cet Etat-clef. Sur place, des militants de Donald Trump tentent d’infiltrer les bureaux de vote pour que le dépouillement soit stoppé, à l’image de l’équipe de campagne du président sortant qui a entamé une action en justice dans ce sens, rappelle depuis le Michigan la journaliste de France Télévisions Maryse Burgot. Appel au calme à New York Dans les rues de New York, de nombreux manifestants démocrates se sont réunis pour faire savoir leur soutien à Joe Biden. Ils ont défilé dans la 5e avenue, lieu mythique où se situe notamment l’hôtel appartenant à Donald Trump. En duplex depuis New York, le journaliste Christophe Gascard explique que les militants réclament avant tout du temps pour que tous les votes soient bien comptabilisés et éviter la moindre erreur qui pourrait tout faire dégénérer.