Présidentielle américaine : vers des semaines de galère ?

·1 min de lecture

Au lendemain d'une soirée électorale mouvementée, les Américains ne connaissent toujours pas le nom de leur nouveau président. Entre les deux candidats, l'écart est serré. Pour l'instant, on dénombre 237 voix pour Joe Biden contre 213 voix pour Donald Trump. Mais rien n'est joué puisque sept Etats n'ont pas encore terminé de dépouiller les bulletins de vote. Une certaine frustration se fait ressentir dans le monde entier, qui a les yeux rivés sur cette présidentielle américaine. Et l'incertitude ambiante est partie pour durer... 

>> EN DIRECT -Suivez l'élection présidentielle américaine

Un système électoral particulier

Il faudra être patient avant de connaitre le nom du nouveau président des États Unis. La faute à un fonctionnement trompeur puisqu'en France, on a plutôt l'habitude des journées électorales avec des résultats qui tombent assez vite, pratiquement dès 20 heures, le soir même du vote. Mais aux États-Unis, ce n'est pas du tout la même configuration. D'abord parce que le pays est beaucoup trop grand : on compte plus de 230 millions d'électeurs répartis dans 50 Etats et le Disctrict de Columbia. Il faut donc imaginer ce que serait une élection à l'échelle de l'Union Européenne et ses 27 pays membres.

Surtout, chaque État américain a des règles électorales particulières et donc son propre rythme de comptage. Par exemple, certains d'entre eux accordent aux services postaux un délai d'acheminement des bulletins par correspondance qui ont été validés avant le jour...


Lire la suite sur Europe1