Publicité

Présidentielle américaine 2024 : Ron De Santis se retire de la course à la Maison-Blanche au profit de Donald Trump

Quelques mois après son entrée en campagne, Ron DeSantis jette l’éponge. Le gouvernement de Floride a annoncé dimanche qu’il se retirait de la course à la primaire républicaine, une étape préalable à l’élection présidentielle américaine, organisée en novembre 2024. Dans une vidéo publiée sur son compte X, cet ultraconservateur défavorable à l’avortement et à l’immigration a indiqué qu’il « suspend (ait) (sa) campagne ». Désormais hors-jeu, il se ralliera à Donald Trump, le grand favori de l’investiture.

Cette annonce intervient à deux jours de la primaire du New Hampshire. Elle offre un boulevard à l’ancien chef de l’État, qui sera principalement opposé à Nikki Haley, une ancienne élue de Caroline du Sud aux positions plus modérées. Malgré les « désaccords » avec le magnat de l’immobilier, Ron DeSantis a expliqué que « la majorité des électeurs républicains veulent » lui « donner une seconde chance ».

Un départ tonitruant

Les résultats du premier caucus en attestent. Donald Trump a écrasé la première primaire, dans l’Iowa, avec 51 %, devant Ron DeSantis. Nonobstant les affaires dans lesquelles est englué le milliardaire de 77 ans, sa popularité reste intacte auprès des électeurs. « (Il) est meilleur que le sortant actuel, Joe Biden », a jugé le gouvernement de Floride dimanche. Un positionnement qui s’apparente à une onction de circonstance étant donné ses ambitions.

À lire aussi États-Unis : voici les forces et faiblesses du républicain Ron DeSantis qui lance sa ...


Lire la suite sur LeJDD