Présidentielle américaine : retour sur les moments marquants de la campagne

Le 5 octobre, ressuscité du Covid, Donald Trump enlevait son masque de façon théâtrale devant la Maison-Blanche. C'est peut-être cette image que l'histoire retiendra après cette campagne présidentielle hors-normes. Contaminé, le président américain a été hospitalisé quelques jours, mais il aura minimisé les conséquences de la pandémie à longueur de meetings. Face à lui, Joe Biden, 77 ans, était le plus souvent doublement masqué. Durant ses meetings, les supporters étaient placés loin de lui, juchés sur des voitures. L'image insoutenable de la mort de George Floyd Les Américains se souviendront aussi de la foire d'empoigne entre les deux candidats, le 29 septembre, au cours du "pire débat de l'histoire", comme l'a surnommé la presse américaine. La campagne a aussi été marquée par l'image insoutenable et les mots "Je ne peux plus respirer" de George Floyd, un Afro-Américain mort asphyxié sous le genou d'un policier blanc, le 25 mai à Minneapolis. Des émeutes ont suivi dans plusieurs grandes villes américaines.