Présidentielle américaine : le regard de trois Français expatriés

Mikael Blais travaille à la banque fédérale américaine. "Je vais voter républicain, Donald Trump. Ce n'est pas un politicien, c'est un homme d'affaires", explique-t-il. Parmi les amis de Mikael Blais, Sylvain Rivet est un pâtissier qui d'ordinaire, vote également républicain. Mais pour cette élection, le chef va se tourner pour la première fois vers les démocrates. Il critique notamment la gestion de la crise sanitaire par Donald Trump. "On a jamais trop su où on allait durant la crise du coronavirus. Il n'y avait pas trop de directives vu que notre très cher président prenait ça très à la légère", se justifie-t-il.Des opinions opposéesNon loin de là, le directeur de l'un des plus grands hôtels de Charlotte est lui aussi Français. Il vote démocrate depuis toujours. Ses opinions ne l'empêchent pas d'être ami avec Mikael Blais, devant qui il n'hésite pas à critiquer Trump. "Tout ce qu'il a promis, il ne l'a pas fait", argue Christophe Le Chatton. "Un gars comme Biden, le premier truc qu'il va faire c'est augmenter les taxes pour tout le monde. Il dit 'Je vais taxer les riches' mais moi je ne le crois pas", le contredit Mikael Blais.