Présidentielle américaine : le rôle clef de la Floride

Aux Etats-Unis, tous les moyens sont bons pour rappeler qu'il faut aller voter. Chaque dimanche avant l'élection, la communauté noire américaine déploie les grands moyens. "On encourage tout le monde à y aller quelque que soit le vote, la situation est telle qu'il faut aller voter, nos vies en dépendent, la vie des Noirs compte", explique le pasteur Maurice Wilson. Des promoteurs du vote qui sont démocrates et surtout qui sont une des clés de l'élection. Il y a quatre ans, la faible participation des Afro-Américains avait coûté la victoire à Hillary Clinton en Floride. Trump compte toujours sur les conservatrices S'il veut gagner, Joe Biden doit s'assurer d'un autre vote, celui des mères de banlieue de classe moyenne. Il y a quatre ans, beaucoup avaient voté pour Donald Trump. "J'en connais beaucoup qui avaient voté pour lui il y a quatre ans mais qui veulent voter pour Biden maintenant. C'est à cause de la division du pays, de la haine, du langage du président et des discriminations", explique une femme. S'il a perdu du terrain, il fait tout pour garder le soutien des plus conservatrices, fidèles à leur église comme à leur président. Le républicain l'avait emporté d'un seul point en 2016 dans un Etat indispensable pour devenir président.