Présidentielle américaine : la problématique des sondages

La tension est à son comble aux États-Unis, alors que Joe Biden a remporté l’Arizona et Donald Trump la Floride. Les instituts de sondage n’étaient pourtant pas aussi tranchés s’agissant de ses États. "Ils ont donné neuf chances sur dix à Joe Biden, le candidat démocrate, de l’emporter et pour l’instant, ils ne sont pas démentis", juge Étienne Leenhardt sur le plateau du 13 Heures de France 2, mercredi 4 novembre. Les sondages favorables à Biden Par ailleurs, en dessous d’une avance de six points dans leurs estimations pour l’un ou l’autre des candidats, les instituts de sondage se trouvent encore dans la marge d’erreur, qui est de trois points officiellement. Toutefois, il est vrai que "la stabilité des sondages en faveur de Joe Biden depuis plusieurs semaines laissait penser qu’il pourrait l’emporter assez facilement et ce n’est pas le cas", conclut le journaliste.