Présidentielle américaine : les pressions de Donald Trump sur un élu de Géorgie sont "incroyablement graves"

Thomas Snégaroff
·1 min de lecture

Les pressions de Donald Trump sur un élu de l'État de Géorgie sont "incroyablement graves", souligne l'historien Thomas Snégaroff, spécialiste des États-Unis, lundi 4 janvier sur franceinfo. Le président américain a demandé samedi à l'élu républicain chargé des élections en Géorgie de "trouver" les bulletins de vote nécessaires pour annuler sa défaite dans cet État. "Il n'y a pas de mal à dire que vous avez recalculé", a notamment déclaré Donald Trump au secrétaire d'État de la Géorgie, selon un enregistrement de la discussion réalisé à son insu et rendu public par le Washington Post. "C'est un crime fédéral que de faire pression, de corrompre un fonctionnaire américain", rappelle Thomas Snégaroff, qui s'interroge : "Pourquoi veut-il à ce point rester au pouvoir ?"

franceinfo : Donald Trump a-t-il encore franchi un cap, selon vous ?

Thomas Snégaroff : Oui, Donald Trump qui évoque une infraction légale de la part du secrétaire d'État de la Géorgie [Donald Trump réaffirme notamment que des fraudes ont été commises de la part du camp démocrate : "Vous savez ce qu'ils ont fait et vous n'en parlez pas. C'est un délit, c'est un gros risque pour vous"] en commet une lui-même, parce que c'est un crime fédéral que de faire pression, de corrompre un fonctionnaire américain. En réalité, c'est celui qui accuse qui est le véritable (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi