Présidentielle américaine : "Nous pensons que nous allons gagner", affirme Joe Biden

·2 min de lecture

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine Joe Biden s'est exprimé mercredi sur l'issue du scrutin dans son fief de Wilmington. "Nous pensons que nous allons gagner", a-t-il déclaré, exhortant à compter "toutes les voix". "Nous sommes en train de gagner assez d'Etats", a ajouté Joe Biden.

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden s'est dit convaincu mercredi de remporter la présidentielle américaine face à Donald Trump, exhortant à compter "toutes les voix" tandis que le président américain s'est lui engagé dans une bataille judiciaire. Les Américains ne seront "pas réduits au silence", a proclamé Joe Biden lors d'une déclaration dans son fief de Wilmington, dans le Delaware.

"Il est évident que nous sommes en train de gagner assez d'États"

"Il est évident que nous sommes en train de gagner assez d'Etats pour remporter les 270 votes de grands électeurs", le nombre nécessaire pour être élu à la Maison Blanche dans le système américain de suffrage universel indirect, a affirmé l'ex-bras droit de Barack Obama. "Lorsque le dépouillement sera terminé, nous pensons que nous allons gagner.”, a-t-il ajouté, sa colistière Kamala Harris se tenant à ses côtés sur la scène, masquée.

"Nous ne sommes pas des ennemis"

"Toutes les voix doivent être comptées", a exhorté Joe Biden, alors que le républicain Donald Trump a lancé une offensive judiciaire, notamment pour suspendre le dépouillement en Pennsylvanie. Une fois le résultat connu, il sera temps "de mettre les discours agressifs de la campagne derrière nous", a-t-il déclaré dans un pays profondément divisé. "Pour avancer, nous devons arrêter de traiter nos opposants comme des ennemis. Nous ne sommes pas des ennemis", a souligné Joe Biden avant de lancer une des phrases qu'il a martelées durant des mois: "Je fais campagne en tant que démocrate mais je gouvernerai comme un président américain." "Il est particulièrement important à mes yeux que nous ayons remporté une majorité des (voix des) Américains", a-t-il poursuivi, même si remporter le vote populaire n'est pas gage de victoire aux Etats-Unis.

"La sénatrice Harris et moi sommes en bonne voie pour remporter plus de votes que tous les autres 'tickets'" - le duo de candidats à la présidence et vice-présidence des Etats-Unis - "de l'histoire de ce pays", a déclaré le démocrate, alors que jamais autant d'Américains n'ont participé à l'élection présidentielle (160 millions d'électeurs, selon le US Elections Project). La sénatrice de Californie Kamala Harris, 56 ans, est la première candidate noire et d'origine indienne à briguer la vice-présidence des Etats-Unis. Elle deviendrait la première femme vice-présidente des Etats-Unis en cas de victoire.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :