Présidentielle américaine : la Pennsylvanie, l'État où tout se joue

La Pennsylvanie (États-Unis) retient son souffle, mercredi 4 novembre. Le regard des Américains est tourné vers cet État et ses 20 grands électeurs, susceptibles de faire basculer l'élection présidentielle. Si, au niveau national, Joe Biden a une longueur d'avance, en Pennsylvanie, c'est Donald Trump fait la course en tête. En raison de la pandémie de coronavirus, les électeurs ont été très nombreux à avoir voté par correspondance : 3 millions de bulletins, soit dix fois plus qu'en 2016. Alors, dépouiller une telle masse prend du temps. Donald Trump a une confortable avance En Pennsylvanie, contrairement à d'autres États, le dépouillement n'a débuté que mercredi 4 novembre. "Il est fort possible que nous ne connaissions pas les résultats aujourd'hui, mais le plus important est que le résultat soit fiable, même si cela doit prendre plus de temps que prévu", explique Tom Wolf, gouverneur de Pennsylvanie. Dans cet État, mercredi 4 novembre au soir, Donald Trump a une confortable avance d'environ 500 000 voix sur Joe Biden, mais l'écart se réduit au fur et à mesure du dépouillement des votes par correspondance, nettement plus favorables au candidat démocrate.