Présidentielle américaine : la Pennsylvanie, un État-clé de l'élection

C'est dans le centre de dépouillement de Philadelphie, en Pennsylvanie, que se joue peut-être le sort de la présidentielle américaine. Dans la matinée du mercredi 4 novembre, de nombreux votes par correspondance y sont encore décomptés. 2,4 millions de bulletins ont été recensés dans l'ensemble de l'État, soit 10 fois plus qu'en 2016. Du jamais vu. "C'est en grande partie à cause du Covid", estime Kevin Feeley, responsable du dépouillement dans le centre de Philadelphie. Donald Trump en tête En raison de la pandémie, le vote par correspondance, qui peut être décompté jusqu'à vendredi 6 novembre, a été favorisé dans toute la Pennsylvanie. Dans la soirée du mardi 3 novembre, les rues de Philadelphie se sont vidées, la majorité des habitants préférant suivre les résultats chez eux. Le lendemain, dans la matinée, Donald Trump était en tête dans l'État, mais le vote par correspondance, d'ordinaire favorable aux démocrates, peut encore tout faire basculer.