Présidentielle américaine : un pays divisé en deux

Quelques minutes après l'annonce de la victoire de Joe Biden, les deux Amériques se sont retrouvées face à face. Un peu partout aux États-Unis, les pro Biden exultent entre concerts de klaxons et liesses populaires. "C'est l'amour qui a gagné aujourd'hui, c'en est fini avec la haine", se réjouit un homme. "On a réussi, on est là pour quatre ans", abonde une pro Biden. "On a enfin des gouvernants responsables qui s'intéressent aux gens, pas juste à eux-mêmes, des gens qui écoutent les scientifiques et se soucient de la situation économique de chacun", lance un manifestant. "Si Biden gagne, j'en serais malade" Côté pro-Trump, la défaite est dure. Ses partisans invoquent une fraude massive. "On ne peut pas appeler ça une élection, il y a des dizaines d'actions partout aux États-Unis en ce moment. Il faut attendre", souligne un homme. "Si Biden gagne à la loyale, ce que je ne pense pas, j'en serais malade", ajoute une militante. Pourtant, Joe Biden a promis d'être le président de tous les Américains.