Présidentielle américaine : New York craint des émeutes

L’incertitude est grande aux États-Unis, dimanche 1er novembre, à deux jours de la présidentielle américaine. La tension est palpable à New York où il y a eu des manifestations avec d’importants renforts policiers. Les magasins ferment et se barricadent avec de grandes planches de bois. Ils redoutent des émeutes. Victoire nette incertaine L’engouement pour cette élection est important. Plus de 90 millions d’Américains ont déjà participé à ce vote de manière anticipée. C’est un chiffre énorme, le double de 2016. Les filles d’attente vont être longues mardi pour le jour du scrutin. Néanmoins, rien ne signifie qu’on aura rapidement un résultat. les sondages sont en faveur de Joe Biden, mais la surprise de l’élection de Donald Trump en 2016 reste dans tous les esprits. Un candidat peut gagner sans la majorité du vote populaire. En cas de victoire serrée, il y aura des contestations pour fraude et une bataille judiciaire sans doute longue comme il y a vingt ans entre George Bush et Al Gore.