Présidentielle américaine : la menace d'une flambée de violences

La campagne pour l’élection présidentielle aux États-Unis, achevée le 3 novembre, n’est pas de tout repos et elle a même été ponctuée de violences ces derniers mois. Ainsi, en septembre, des hommes armés ont pénétré dans le Parlement du Michigan. Ils prévoyaient d’enlever la gouverneure. Autre fait marquant : un couple favorable à Trump qui disait vouloir protéger sa maison face à une manifestation. Des violences qui laissent craindre des affrontements après le résultat de l’élection. Des chiffres en hausse pour les ventes d'armes Dans son armurerie en Virginie, Shawn Poulin affirme que ses ventes d’armes ont augmenté, explosé même. À la base, il s’agit d’un phénomène classique car les électeurs républicains craignent toujours un durcissement de la législation sur les armes si les démocrates parviennent au pouvoir. Mais cette année, la tension est à son comble. "Des gens qui n’avaient jamais d’armes viennent pour la première fois", révèle le gérant d'e l'armurerie.