Présidentielle américaine : malgré la victoire de Biden, le Parti démocrate reste divisé

·1 min de lecture

Alors que Donald Trump a perdu l'élection présidentielle et a l'intention de faire appel à la justice, il semblerait que ce soit au Parti républicain de panser ses plaies. Mais selon Yannick Mireur, politologue, docteur en Relations internationales au Fletcher School of Law de Boston, le Parti démocrate devrait, lui aussi, travailler activement à se refonder sur des bases saines, malgré la victoire de Joe Biden. Car les divisions entre ses membres sont de plus en plus profondes, explique-t-il au micro d'Europe 1.

>> EN DIRECT -Présidentielle américaine : Joe Biden, élu et acclamé, appelle à l'unité

"La grande question qui est devant nous, c'est la recomposition du Parti républicain. Cependant, cela concerne aussi le Parti démocrate" développe Yannick Mireur. "Car l'élection elle-même de Donald Trump constitue le dévoiement de la perte d'équilibre, de la perte de programmes et de projet social des deux partis".

Une aile gauche du Parti démocrate "hors sol"

Le Parti démocrate est, selon le chercheur, très divisé, avec "une aile gauche assez hors sol, qui a assez peu les réalités économiques en tête lorsqu'elle avance des propositions", juge-t-il. Le Green New Deal est un exemple de ces divisions : proposé par la frange gauche du parti, il a été repris mais édulcoré par Joe Biden, qui l'a "ramené vers des réalités tout de même importantes de transition écologique et numérique".

Joe Biden, élu avec un programme plutôt centriste, pourrait voir ces divisions internes s'aggrav...


Lire la suite sur Europe1