Présidentielle américaine : des hommes armés arrêtés près d'un centre de dépouillement

·1 min de lecture

Quelques États américains sont toujours en train de dépouiller les bulletins de vote par correspondance, qui vont être déterminant alors que Donald Trump et Joe Bidense disputent la Maison Blanche. Le climat est loin d'être apaisé, en particulier à Philadelphie (Pennsylvanie), où des hommes armés ont été interpellés par la police alors qu'ils se rendaient vers un centre de dépouillement.

Cette scène s'est déroulée jeudi soir, quelques heures après le discours de Donald Trump. Le président en exercice y avait répété qu'il était victime de fraude et que les bulletins envoyés par correspondance - une technique plutôt utilisée par les électeurs démocrates - faisaient partie d'une stratégie obscure pour faire gagner Joe Biden.

 >> LIRE AUSSI -Facebook et Instagram retirent tous les comptes liés aux conspirationnistes de "QAnon"

Des accusations sans preuves, mais qui ont galvanisé les supporters de Donald Trump. Des hommes armés de fusils mitrailleurs ont ainsi été repérés dans un Hammers, c'est-à-dire un 4x4 utilisé par l'armée américaine. Les policiers redoutent que les hommes armés n'aient voulu attaquer ce centre de tri. Sur le véhicule des suspects, les policiers ont retrouvé des autocollants affichant des messages associés à QAnon, un mouvement complotiste d'extrême-droite dont certains partisans de Trump sont des adeptes. 

>> LIRE AUSSI -Twitter supprime 7.000 comptes de la mouvance complotiste américaine QAnon

La Pennsylvanie est l'un des États en plein dépou...


Lire la suite sur Europe1