Présidentielle américaine : vers une guerre de tranchées juridique

De notre correspondante à Washington, Hélène Vissière
·1 min de lecture
Manifestants demandant la prise en compte des votes par correspondance devant le centre de convention de Philadelphie où sont dépouillés les bulletins de vote. 
Manifestants demandant la prise en compte des votes par correspondance devant le centre de convention de Philadelphie où sont dépouillés les bulletins de vote.

Les actions en justice lancées par Donald Trump vont-elles lui permettre de freiner ou de renverser l'issue de l'élection ? Pas sûr mais tout risque de se jouer en Pennsylvanie. Donald Trump ne cesse de dénoncer la fraude électorale et d'affirmer que les démocrates tentent de lui « voler » les élections. Lui et son équipe ont lancé depuis mardi toute une série d'actions en justice ? une pratique dont il a usé et abusé tout au long de sa carrière de promoteur immobilier ?, contre ce qu'ils estiment être une multitude d'irrégularités et de fraudes variées, du Wisconsin au Nevada.

Avec Joe Biden de plus en plus près de la victoire, Donald Trump semble prêt à tout pour bloquer son élection officielle. Sa stratégie est double et plutôt contradictoire d'un point de vue juridique. Il veut que le dépouillement des bulletins de vote se poursuive dans les États où il est à la traîne mais stopper le décompte dans les États où il pense être en tête. Il a, par exemple, annoncé une action en justice dans le Nevada où, clame-t-il, des milliers de morts et d'électeurs qui n'habitent plus dans l'État ont voté. Finalement, son recours ne porte que sur une seule électrice qui affirme qu'elle n'a pas voté par courrier alors que les autorités disent le contraire.

Lire aussi Présidentielle américaine : « Défendre une élection aux États-Unis ? On croit rêver ! »

Pour l'instant, Donald Trump n'a pas eu beaucoup de succès. Certes, un juge lui a accordé que les observateurs lors du dé [...] Lire la suite