Présidentielle américaine : comment fonctionne le vote ?

Mardi 3 novembre, les Américains ne vont pas élire directement leur président, mais des grands électeurs, étiquetés "démocrate" ou "républicain". Ce sont les grands électeurs qui choisiront en décembre le président : Joe Biden ou Donald Trump. C'est un vote au suffrage indirect. Pour l'importer, un candidat doit emporter au moins 270 grands électeurs sur 538. Chaque état dispose d'un nombre précis de grands électeurs À chaque état correspond un nombre précis de grands électeurs, déterminé en amont. Ils sont entre 3 et 55 en fonction de la taille de la population de l'état. Si un candidat l'emporte dans un état, même de quelques voix, il gagne la totalité des grands électeurs attribués à l'état. Il est donc possible que le candidat qui a le plus de voix ne soit pas celui qui rentre à la Maison Blanche en janvier. En 2016, Hilary Clinton avait emporté 3 millions de voix de plus que Donald Trump, mais ce dernier a gagné dans des états stratégiques, dépassant ainsi le nombre de grands électeurs d'Hilary Clinton.