Présidentielle américaine : des familles divisées par l'élection

À Wilkes-Barre (Pennsylvanie), dans la famille Fisher, la campagne présidentielle divise père et fille. Brooke a 18 ans et s'apprête à voter Biden pour sa première présidentielle. Jim a 55 ans, il est policier et va voter Trump. Derrière leurs sourires, les désaccords sont multiples. "On évite le sujet en ce moment. Moi je suis un grand partisan de Trump. Dans mon boulot de policier, c'est quelqu'un qui peut nous soutenir", explique Jim. "La priorité de mon père, c'est la sécurité, donc il choisit Trump. Mais moi ce qui m'importe, c'est le droit des femmes donc pour moi, le meilleur candidat c'est Biden", déclare Brooke. La gestion de la crise sanitaire fait débat À l'autre bout de la ville, la campagne s'est invitée dans le "dinner" de deux sœurs jumelles. Denise et son mari Dan sont démocrates, Danielle et son compagnon Steve sont républicains. Avec le Covid, leur restaurant a perdu 70% de clients. Ils ne sont pas franchement d'accord sur la façon dont Trump a géré la crise. "Des gens sont morts. Donald Trump rigole du virus, mais en vérité il ne respecte pas les victimes", estime Dan. "Dire que Donald Trump n'a rien fait, c'est de la désinformation. Il a fait beaucoup pour qu'on trouve un vaccin et des traitements face à une pandémie dont on ne connaissait absolument rien", le contredit Steve.