Présidentielle américaine : entre Joe Biden et Donald Trump, un scrutin extrêmement serré

Mardi 3 novembre est synonyme de jour d'élection aux États-Unis. Entre Joe Biden et Donald Trump, le scrutin est toujours extrêmement serré le lendemain, mercredi 4 novembre, à 6h30 heure locale. Selon les résultats partiels, le candidat démocrate a remporté 235 grands électeurs, contre 213 pour l'actuel président du pays. La majorité est fixée à 270 : ainsi, personne n'a encore d'ascendant définitif, mais chacun se dit déjà sûr de ses chances. "Je pense qu'on est sur le chemin de la victoire", estime Joe Biden. Néanmoins, nous sommes loin de la vague démocrate annoncée par la plupart des sondages en octobre. Pas de vague démocrate, ni de vague républicaine "Les sondages avaient donné Joe Biden gagnant au niveau national de 8 à 10 points et aussi dans les États-clés du Wisconsin, du Michigan et de Pennsylvanie", rapporte la journaliste Agnès Vahramian, en direct de Washington. Toutefois, les sondages ne se sont pas complétement trompés, car il n'y a pas non plus de vague républicaine. "Surtout, le décompte n'est pas terminé. C'est-à-dire que si Joe Biden doit gagner, ce sera par la voie la plus serrée, reprend la journaliste. Il a remporté l'Arizona, qui est un État qui n'avait pas voté démocrate depuis 24 ans, ce qui est pour lui un signe encourageant. En revanche, le dépouillement va prendre du temps".