Présidentielle américaine : pour Douglas Kennedy, "Trump, c'est Mussolini"

·1 min de lecture

L'écrivain à succès Douglas Kennedy est un opposant virulent à Donald Trump. Suite à la défaite du président américain, candidat à sa réélection, l'auteur de La Symphonie du hasard n'a pas mâché ses mots : "pour moi, Trump, c'est Mussolini. Ce n'est pas quelqu'un qui respecte la Constitution. C'est un menteur", fustige-t-il à l'antenne d'Europe 1. L'auteur se souvient en particulier d'une allocution de Donald Trump donnée jeudi. Plusieurs télévisions américaines avaient alors décidé d'interrompre sa diffusion, estimant qu'il faisait de la désinformation.

>> EN DIRECT : Présidentielle américaine : Joe Biden, élu et acclamé, appelle à l'unité

Douglas Kennedy a toujours eu des mots forts à l'égard du président en exercice, estimant qu'il était, à la Maison Blanche, pire que ce qu'il pouvait imaginer de prime abord : "l'idée même de sa réélection était insupportable". Pour l'auteur, l'élection de Joe Biden ouvre donc un nouveau chapitre. "Même si je suis plus à gauche que Monsieur Biden, son côté centriste lui a permis de gagner la Pennsylvanie", concède ainsi Douglas Kennedy.

Le défi de la conciliation pour le duo Biden-Harris

Le centrisme de Joe Biden lui permettra-t-il pour autant de réconcilier une Amérique profondément divisée ?  "47% de la population a voté Trump", rappelle Douglas Kennedy. "Il y a un gouffre entre deux Amériques qui se détestent. On est au milieu d'une nouvelle guerre de sécession. Mais Joe Biden a un rapport avec l'Amérique profonde, et cette présen...


Lire la suite sur Europe1