Présidentielle américaine : Donald Trump use de la provocation

Mardi 3 novembre, l’actuel président américain a déclaré officiellement avoir remporté l’élection présidentielle. "C’était une scène étonnante. Dans la nuit, en plein dépouillement, Donald Trump s’est avancé vers nous et a dit qu’il avait gagné l’élection. Pour certains, c’est un déni de démocratie. Pour d’autres, c’est un jeu dangereux", estime la journaliste Agnès Vahramian présente en direct de Washington.Agiter les moyens légaux Ces déclarations interviennent dans une Amérique fracturée. L'actuel président de la République se contente d’agiter finalement les moyens légaux pour contester cette élection. Il évoque même la Cour suprême. "Il y a beaucoup de provocation dans les propos de Donald Trump mais pour l’instant les institutions démocratiques des États-Unis fonctionnent", ajoute la journaliste.