Présidentielle américaine : quand Donald Trump met la pression sur le secrétaire d’État de la Géorgie pour "trouver" des voix

Personne ne sait comment l’enregistrement est tombé entre les mains des journalistes du Washington Post mais c’est bien la voix de Donald Trump que l’on entend. Le président américain parle au secrétaire d’État de Géorgie, l’un des États qui a fait pencher la balance en faveur de Joe Biden. "Écoutez, tout ce que je veux c’est trouver 11 780 bulletins, c’est un de plus que ce que l’on a. Parce que l’on a gagné cet État", indique Donald Trump. "Monsieur le président, vous avez un problème, vos chiffres sont faux", lui a répondu Brad Raffensperger. "Un abus de pouvoir flagrant" Donald Trump met la pression. L’échange dure une heure. Mais le secrétaire d’État de Géorgie ne flanche pas. Pour la future vice-présidente, Kamala Harris, le coup de fil de Donald Trump est le geste d’un homme aux abois. "C’était un abus de pouvoir flagrant", a-t-elle estimé. Mercredi, le Congrès doit proclamer la victoire de Joe Biden. Onze sénateurs républicains ont néanmoins annoncé qu'ils refuseraient de certifier cette dernière.