Présidentielle américaine : Donald Trump ira au bout de ses combats

Donald Trump a déjà lancé sa stratégie face à une potentielle victoire de Joe Biden dans l’élection présidentielle américaine. Il a saisi la justice dans le Michigan pour stopper le dépouillement des votes. Une bataille juridique qui pourrait durer. "On va avoir un Donald Trump qui, de toute façon, aura du mal à quitter le pouvoir, dont la tendance naturelle est d’aller jusqu’au bout de ses combats. C’est quelqu’un qui n’a pas de scrupule, qui n’a pas peur d’abîmer la démocratie américaine et qui n’a pas beaucoup de self-control non plus. Je pense qu’il ne retiendra pas ses coups", annonce Célia Belin, politologue à l’université Panthéon-Assas et spécialiste des États-Unis, invitée sur franceinfo mercredi 4 novembre. Le vote par correspondance pointé du doigt Les États-Unis ont vu le vote par correspondance prendre davantage d’ampleur durant cette élection présidentielle. Cela s’explique par la crise sanitaire qui frappe toujours le pays. Célia Belin explique que c’est une des choses dénoncées par Donald Trump qui estime que cela a joué contre lui dans sa quête d’une réélection à la Maison Blanche.