Présidentielle américaine: les dirigeants du Golfe optent pour Donald Trump

·2 min de lecture

C‘est un événement qui passionne le monde entier. Chaque pays regarde en effet l'élection présidentielle américaine à travers son propre prisme et espère que son candidat privilégié l'emporte. Dans la région du Golfe, les dirigeants semblent avoir opté pour Donald Trump.

De notre correspondant à Dubaï, Nicolas Keraudren

Dans le Golfe, tous les yeux sont aussi tournés vers Washington. Car l'élection du prochain président américain pourrait déterminer dans une certaine mesure le futur de la région.

Abdulkhaleq Abdulla est un professeur émirien de Science politique: « Les États-Unis jouent un rôle central pour la sécurité du Golfe. Compte tenu de leur présence ici, les États-Unis sont un pouvoir essentiel, indispensable, qui façonne la politique des pays de la région. Donc tout ce qui se passe à Washington a une influence dans le Golfe », dit-il.

Une première visite officielle à Riyad

Les pays du Golfe semblent d'ailleurs avoir leur préférence : une réélection de Donald Trump serait en effet privilégiée par les dirigeants, en particulier en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et à Bahreïn, où le voisin iranien est perçu comme une menace.

« Pendant le mandat de Donald Trump, les États-Unis ont parfaitement compris la dangerosité de l‘Iran. Ils ont donc mis en œuvre de lourdes sanctions contre ce pays. Trump a aussi marqué un point avec la neutralisation de Qassem Soleimani. Enfin, les dirigeants du Golfe n'oublieront jamais que la première visite officielle du président Trump a été effectuée dans la capitale saoudienne, Riyad », poursuit-il.

Selon Abdulkhaleq Abdulla, les dirigeants du Golfe préfèrent donc la continuité de cette approche. Le professeur nuance tout de même : « Il n'y aura pas de changement substantiel de la politique américaine dans le Golfe si Joe Biden est élu. Juste un changement de style ».