Présidentielle américaine : devant les derniers dépouillements, les États-Unis retiennent leur souffle

Trois jours après la fermeture des bureaux de vote, il est toujours impossible de donner le prochain nom du président des États-Unis. Le vent semble néanmoins tourner en faveur de Joe Biden : le candidat démocrate a dépassé Donald Trump en Pennsylvanie, l’État qui compte le nombre le plus élevé de grands électeurs. Des milliers de bulletins restent toutefois à dépouiller dans le pays, et tout pourrait se jouer à quelques milliers de voix. En Géorgie, seulement 1 500 voix séparent Joe Biden de Donald Trump, en retard sur le candidat démocrate. Encore un peu de patience Les bulletins vont y être recomptés. "Le décompte final en Géorgie aura une répercussion énorme dans le pays tout entier. Les enjeux sont importants, et les nerfs à vif de tous les côtés. Nous ne laisserons pas ces débats nous distraire de notre travail", a expliqué Brad Raffensperger, le secrétaire d’État de la Géorgie. Donald Trump veut toujours y croire et a parlé, jeudi 5 novembre durant la soirée, de "votes illégaux".