Présidentielle américaine : devant les derniers dépouillements, les États-Unis retiennent leur souffle

Trois jours après la fermeture des bureaux de vote, il est toujours impossible de donner le prochain nom du président des États-Unis. Le vent semble néanmoins tourner en faveur de Joe Biden : le candidat démocrate a dépassé Donald Trump en Pennsylvanie, l’État qui compte le nombre le plus élevé de grands électeurs. Des milliers de bulletins restent toutefois à dépouiller dans le pays, et tout pourrait se jouer à quelques milliers de voix. En Géorgie, seulement 1 500 voix séparent Joe Biden de Donald Trump, en retard sur le candidat démocrate. Encore un peu de patience Les bulletins vont y être recomptés. "Le décompte final en Géorgie aura une répercussion énorme dans le pays tout entier. Les enjeux sont importants, et les nerfs à vif de tous les côtés. Nous ne laisserons pas ces débats nous distraire de notre travail", a expliqué Brad Raffensperger, le secrétaire d’État de la Géorgie. Donald Trump veut toujours y croire et a parlé, jeudi 5 novembre durant la soirée, de "votes illégaux".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles