Présidentielle américaine : dernières heures pour convaincre les indécis

Donald Trump indique qu'il souhaite que le comptage des votes soit arrêté le soir même de l'élection présidentielle, mardi 3 novembre, rapporte la journaliste Emmanuelle Lagarde depuis la Floride (États-Unis). "Du jamais-vu dans l'histoire de la démocratie américaine où l'on a pour habitude de décompter les bulletins pendant plusieurs jours", explique Emmanuelle Lagarde, lundi 2 novembre. Les militants se battent pour arracher les dernières voix qui pourraient faire basculer l'élection, comme les jeunes Afro-Américains et les mères de familles. "La vie des Noirs compte" Chaque dimanche avant l'élection, la communauté noire américaine déploie les grands moyens. Maurice Wilson, pasteur, guide les fidèles jusqu'aux bureaux de vote : "On encourage tout le monde à y aller, quelque soit le vote. La situation est telle qu'il faut aller voter, nos vies en dépendent. La vie des Noirs compte". Ces promoteurs du vote sont de fervents démocrates ; ils sont l'une des clés de l'élection. Il y a quatre ans, la faible participation des Afro-Américains avait coûté la victoire à Hillary Clinton en Floride.