Présidentielle américaine : les démocrates restent prudents

C’est dans son quartier général de Wilmington, dans le Delaware (Etats-Unis), que Joe Biden annoncera dans la nuit mardi 3 novembre sa victoire ou sa défaite. Il n’y aura pas de grande fête ni de foule, seulement des proches distants les uns des autres, coronavirus oblige. Dans le camp démocrate, il règne un optimisme prudent. Joe Biden est largement en tête dans les sondages nationaux et une majorité d’Etats-clefs. Son avance est supérieure à celle d’Hillary Clinton en 2016, mais les démocrates ont peur d’y croire. Trump peut encore gagner Selon tous les sondages, Donald Trump a encore une chance sur six ou une chance sur dix de gagner l’élection présidentielle. Ce n’est pas rien pour les démocrates, d’où cette prudence extrême jusqu’au dernier moment de ce scrutin qui va peut-être changer le monde, conclut Loïc de La Mornais depuis le QG de Joe Biden.