Présidentielle américaine : les démocrates exultent et Trump refuse la défaite

Présent pour le 20 Heures en duplex de Wilmington, le fief électoral de Joe Biden, le journaliste Loïc de La Mornais relate "beaucoup de cris de joie" au QG du candidat démocrate tout juste élu président des États-Unis. "De la fierté aussi car la victoire de Joe Biden semble être plus large que prévu", souligne le reporter. "On a rencontré beaucoup de militants démocrates dont l'autre fierté, c'est cette accession à la Maison-Blanche de la première femme au poste de vice-présidente, Kamala Harris, et aussi une femme afro-américaine avec des origines asiatiques", explique Loïc de la Mornais. Trump réfute la défaite À Washington, la journaliste Agnès Vahramian est également en duplex pour évoquer l'état d'esprit du camp Trump. "Le logiciel de la défaite n'existe pas chez Donald Trump. Il se pourrait donc bien qu'il ne la concède jamais en public. Il se pourrait bien aussi qu'il n'appelle pas Joe Biden pour le féliciter", explique Agnès Vahramian. "Son entourage le convainc depuis plusieurs qu'il a tout intérêt à quitter le pouvoir tranquillement", poursuit la journaliste, selon qui Donald Trump sait qu'il va rester une force politique avec 70 millions de voix.