Présidentielle américaine : le comté de Luzerne peut faire basculer l'élection

C'est un village de mineurs, reconstitué ; un musée qui raconte une partie de l'histoire du comté de Luzerne. En 2016, "j'ai voté pour Hillary Clinton, mais j'ai eu tort. Cette année, je soutiens Donald Trump", confie Joe Shimko, ouvrier. Jim Zarra, ancien ouvrier, était maire démocrate de Yatesville, en Pennsylvanie, mais a voté pour Trump en 2016. "Il a créé un lien, une connexion avec les gens d'ici. On aime sa manière de parler [...] je pense que le parti démocrate a pris les choses pour acquises alors qu'il y avait plein d'enjeux ici dont personne ne parlait jamais, l'immigration par exemple, et on s'est sentis délaissés", déplore-t-il. Les résultats de l'élection pourraient être très serrés Le parti démocrate a fait son autocritique. Kathy Bozinski dirige l'antenne locale. Elle s'est engagée après avoir perdu son emploi avec la crise du Covid. "Les démocrates n'ont pas été très présents sur le terrain en 2016. Et même si la région était historiquement démocrate, cette absence des équipes de campagne et d'Hillary Clinton elle-même, a beaucoup marqué les habitants. Ils se sont sentis abandonnés", admet-elle. Pour reconquérir leurs électeurs, les militants démocrates arpentent les quartiers populaires, mais le Covid complique leur tâche, tout comme les tensions entre chaque camp. Parmi les cibles des démocrates, figurent les seniors qui avaient voté Trump en 2016 mais qui ont été déçus. Dans ce comté-clé de Luzerne, les résultats de l'élection pourraient être extrêmement serrés.