Présidentielle américaine : le coût de la campagne 2020 atteint un record historique

S'installer à la Maison-Blanche est, depuis longtemps, une affaire de gros sous. Plus que jamais, la campagne de 2020 le démontre. Dans cette Amérique ultra divisée, il faut beaucoup d'argent pour financer les publicités, sans pitié des deux côtés. Le candidat démocrate Joe Biden aura dépensé près de 1,3 milliard d'euros pour sa campagne, un peu plus qu'Hillary Clinton en 2016. Même somme pour Donald Trump, mais ici, c'est un tiers de plus qu'il y a quatre ans. Des publicités coûteuses Contrairement à la France, aux États-Unis, les dépenses ne sont pas plafonnées par la loi. Le coût de la campagne 2020 va atteindre un record historique. Même si, à cause du Covid, il y a eu moins de meetings à financer côté Trump, et quasiment aucun côté Biden, les publicités, et surtout celles à la télévision, restent le plus gros poste de dépenses. Par exemple, un spot de 30 secondes durant la retransmission du Super Bowl coûte 5 millions d'euros. "Même si en soi, ce n'est pas très cher de publier une pub sur Facebook ou Twitter, en diffuser beaucoup devient très coûteux. C'est très cher d'engager des équipes de professionnels qui conçoivent ces publicités, les placent sur les supports et ciblent les électeurs stratégiques", explique Adav Noti, directeur au Campaign Legal Center.