Présidentielle américaine : la Chine se désintéresse du scrutin

Il y a quatre ans, la Chine avait suivi avec grand intérêt la victoire de Donald Trump sur Hillary Clinton. Mardi 3 novembre, les Chinois ont en revanche paru moins intéressés par l'élection présidentielle américaine. "Pour eux, cette élection est avant tout un grand show," révèle Arnauld Miguet, correspondant de France Télévisions à Pékin. "En ce moment, les gens se passionnent davantage pour la fête des célibataires, les soldes ou encore la sortie du dernier smartphone Huawei." "La Chine aime montrer l'Amérique défaillante" Les médias chinois traitent également ce scrutin comme étant un sujet de second plan, préférant souligner les parts d'ombre du modèle américain. "Le grand journal du soir de la chaîne de télévision CCTV a mis en évidence les ravages du Covid-19 aux États-Unis, détaille le journaliste. Nous avons aussi vu des images de magasins qui se barricadaient par crainte de débordements éventuels. La Chine aime montrer cette Amérique défaillante. Et s'il y avait une crise institutionnelle, nul doute que cela ne déplairait pas à Pékin."