Présidentielle américaine : les Américains armés pour voter

Dans un magasin d’armes à feu en Pennsylvanie, aucun contrôle à l’entrée ; et, à l’intérieur, des centaines d’armes à feu de tous les calibres et à tous les prix. Jason, le gérant, a constaté que son chiffre d’affaires s’est envolé de 500% ces derniers mois. "Quand la crise du coronavirus a éclaté, tout le monde s’est rué sur les armes et ensuite il y a eu les émeutes raciales et les pillages et maintenant c’est le grand rush avant les élections" présidentielles, explique-t-il. Boom des ventes de 91% Un client, qui a déjà plusieurs armes, continue de s’équiper. Le deuxième amendement de la Constitution autorise le droit aux Américains de posséder une arme. En Pennsylvanie, il suffit d’avoir un casier judiciaire vierge pour acheter une arme. A l’approche des élections, 40% des achats ont été effectués par de nouveaux clients, "beaucoup de jeunes et de personnes très âgées", précise Jason. Près de 400 millions d’armes à feu circulent dans le pays. Les ventes ont bondi de 91% ces sept derniers mois.