Présidentielle américaine 2024: le soutien démocrate à Joe Biden s'érode

Décidé pour l'heure à ne pas abandonner la course à la Maison-Blanche malgré les inquiétudes concernant son état de santé, Joe Biden bat la campagne en Pennsylvanie, dimanche 7 juillet. Dans son propre camp, le Parti démocrate, ils se font de plus en plus pressants, inquiets d'une éventuelle défaite face aux républicains.

En Pennsylvanie, et surtout fief de Joe Biden, les spéculations vont bon train sur l'avenir du président. Dans cet État clé pour la présidentielle, le gouverneur John Shapiro a été cité comme un potentiel candidat à la place du président sortant. Mais depuis, il n'a eu de cesse de balayer cette hypothèse. Ailleurs, les élus démocrates se montrent de plus en plus critiques, en privé comme en public.

Et cela pourrait peser, estime Denis Lacorne, professeur au CERI-Sciences Po. « Si on a un nombre conséquent de membres de la Chambre des représentants, par exemple 25, plus un certain nombre de sénateurs, là, la pression serait telle qu'il serait probablement obligé de quitter, explique-t-il. « On n'en est pas là aujourd'hui, mais le nombre de voix dissidentes qui laissent entendre qu'il n'est plus en état de gouverner augmentent, y compris chez des gens relativement proches comme Pelosi ou même Clyburn qui avait facilité son élection lors des primaires de Caroline du Sud. »

Réunion de crise ?

À lire aussiCampagne présidentielle américaine: en cas de renoncement de Joe Biden, le trésor de guerre sera pour Kamala Harris


Lire la suite sur RFI