Publicité

Présidentielle américaine 2024 : des militants propalestiniens interrompent un discours de Joe Biden

Tout comme Donald Trump pour les républicains, Joe Biden a remporté, mardi 23 janvier, la primaire démocrate dans l'État du New Hampshire, la première étape vers une investiture à l'approche de la présidentielle de novembre, dans laquelle il fait face à deux candidats méconnus côté démocrate : l'élu Dean Phillips et l'écrivaine Marianne Williamson. Pourtant, dans le même temps, l'actuel président américain était à Manassas, en Virginie, près de Washington, en campagne pour défendre le droit à l'avortement, thème qui risque de peser lourd lors de la présidentielle face à des conservateurs accusés de vouloir restreindre l'accès à l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Mais son discours a été interrompu à plusieurs reprises par des manifestants propalestiniens, a fait savoir franceinfo.

Ce n'est pas la première fois que Joe Biden, en campagne pour sa réélection en novembre, est ainsi interpellé en public à propos du conflit en cours à Gaza, un sujet très sensible politiquement, mais jamais encore l'un de ses discours n'avait été interrompu aussi fréquemment. « Cela va durer un moment. Ils ont tout prévu », a ainsi réagi l'homme de 81 ans. Pour couvrir la voix des manifestants scandant « Que Joe le génocidaire dégage », les partisans du démocrate ont commencé à entonner « Quatre ans de plus » ou « Allez Joe ».

À lire aussi Aux États-Unis, les attaques contre le droit à l’avortement s’accumulent

Le président américain voulait utiliser son discours pour attaque...


Lire la suite sur LeJDD