Présidentielle : alors que l'ombre de Taubira plane, Mélenchon en meeting aux Antilles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean-Luc Mélenchon
    Homme politique français

Le candidat à la présidentielle de la France insoumise poursuit sa tournée aux Antilles. Après la Guadeloupe, Jean Luc Mélenchon est arrivé en Martinique jeudi. Au programme de sa tournée martiniquaise, une visite dans le centre de l’île vendredi, et surtout, un meeting de campagne ce samedi, dans la commune du Lamentin. Et alors que Christiane Taubira a finalement déclaré qu'elle envisageait une candidature face à l'impasse de la gauche, pour Jean-Luc Mélenchon, pas question de s'attarder sur cette annonce.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Mesurer sa cote de popularité

Une "nouvelle saison d'un feuilleton qu'il suivra depuis l'Elysée", ce sont les mots du candidat de la France insoumise qui a rempli son agenda pour cette visite express de 72 heures en Martinique. Au programme, une rencontre avec les élus de la collectivité territoriale et notamment son président du conseil exécutif, Serge Letchimy, qui incarne cette branche de la gauche autonomiste martiniquaise.

 

LIRE AUSSI - Division de la gauche : Taubira peut-elle vraiment rassembler ?

Mais c'est surtout le rendez-vous de ce samedi après-midi qui devrait permettre à Jean-Luc Mélenchon de mesurer ici, en Martinique, sa cote de popularité. Il doit en effet donner un meeting dans la commune du Lamentin autour des figures locales de la France insoumise, lors duquel la question du projet de pass vaccinal devrait évidemment être centrale. Quant à dimanche, Jean-Luc Mélenchon a prévu de...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles