Présidentielle : Bertrand Delanoë, Alain Madelin, le général Soubelet… Les soutiens hétéroclites d'Emmanuel Macron

franceinfo
Présidentielle : Bertrand Delanoë, Alain Madelin, le général Soubelet… Les soutiens hétéroclites d'Emmanuel Macron

"Ni droite, ni gauche, mais En marche !" Le discours d'Emmanuel Macron séduit des personnalités hétéroclites : d'anciens communistes au libéral Alain Madelin en passant par un général limogé après avoir fustigé le laxisme de la justice sous François Hollande... En janvier, Le Monde (article payant) soulignait que le "candidat à la présidentielle a engrangé (...) les ralliements de plusieurs vieux routiers de la politique démonétisés". Tour d'horizon - non exhaustif - de ces soutiens qui forment un attelage bigarré, une "auberge espagnole", comme le souligne Libération.

Bertrand Delanoë, l'ancien maire socialiste de Paris

Bertrand Delanoë a annoncé, mercredi 8 mars sur France Inter, son soutien à Emmanuel Macron. "Il faut donner de la force au candidat qui pourra battre Marine Le Pen, a expliqué l'ancien maire socialiste de Paris. Vu la situation actuelle, Emmanuel Macron semble être le candidat le mieux placé pour faire barrage à l'extrême droite, selon lui. "La crise de la droite n’est pas une bonne nouvelle pour la démocratie, (…) et empêche une offre politique de droite", a jugé Bertrand Delanoë. "Vous ne pouvez pas faire changer l’Europe, redonner un espoir européen, si vous commencez par agresser l’Europe et si vous n’aimez pas l’Europe", a-t-il martelé. "Sur tous ces points, le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions, c’est Emmanuel Macron."

Patrick Braouezec, l'ancien maire communiste de Saint-Denis

Ancien maire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) de 1991 à 2004, ancien député de 1993 à 2002, ancien membre du PCF jusqu'en 2010, Patrick Braouezec est désormais président Front de gauche d'un établissement public territorial en Seine-Saint-Denis. Il signe une tribune, mardi 7 mars, dans Le Monde (article payant), intitulée "Je voterai pour Emmanuel Macron". L'ancien communiste met en garde contre "les conséquences dramatiques d’un (...) Lire la suite sur Francetv info

"Je te soutiens un peu, beaucoup, pas du tout..." Les revirements de l'UDI à propos de François Fillon en quatre actes
Marine Le Pen joue les imitatrices
Affaire Tapie : le parquet demande le renvoi en correctionnelle de Bernard Tapie et Stéphane Richard
Présidentielle : Pour Christian Jacob, "l'ensemble de la famille politique est train de se retrouver"
Inégalités hommes-femmes : "Faire des testings et publier les résultats est intéressant"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages