Présidentielle : 57% des Français jugent « bonne » la qualité de l'information délivrée par les journalistes

© AFP

Pour 57 % des Français, la qualité de l’information délivrée par les journalistes durant la campagne présidentielle a été « bonne ». C’est ce qui ressort du baromètre Viavoice réalisé pour les Assises internationales du journalisme* en partenariat avec Le Journal du Dimanche, France Médias Monde, France Télévisions et Radio France. « Ce chiffre, comme le fait que 53 % des sondés disent que le travail des médias leur a été utile, est plutôt réconfortant pour la profession, qui souffre régulièrement d’un jugement un peu caricatural et sévère », décrypte Jérôme Bouvier, président de Journalisme et citoyenneté et organisateur de l’événement. Les trois adjectifs les plus récurrents pour qualifier ce traitement médiatique sont d’ailleurs plutôt positifs : utile, accessible et intéressant.

Mais sur la question de l’information aussi, il y a plusieurs France. « Les clivages partisans sont très forts », remarque Jérôme Bouvier. D’un côté, on trouve des électeurs qui pensent que les journalistes ont fourni un travail de bonne qualité : c’est le cas de 79 % de ceux ayant voté pour Emmanuel Macron au premier tour, mais aussi d’une majorité des partisans de l’écologiste Yannick Jadot (68 %), de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon (59 %) ou encore de la Républicaine Valérie Pécresse (avec un petit 53 %). En face, les partisans de l’extrême droite apparaissent beaucoup plus sévères : 53 % de ceux ayant glissé un bulletin Marine Le Pen dans l’urne jugent « mauvaise » la qualité de l’information ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles