Présidentielle 2027 : Jean-Luc Mélenchon pas candidat mais...

© SEVGI

"Je ne suis pas candidat à ma succession" pour représenter La France insoumise à la présidentielle de 2027, a annoncé Jean-Luc Mélenchon sur France 2 jeudi, ménageant toutefois la possibilité que des "circonstances" futures en décident autrement.

Sa priorité est de "finir le travail intellectuel", a-t-il confié. "Je ne suis pas partie prenante de la bataille pour ma succession", a indiqué depuis la Guyane celui qui a été candidat aux trois dernières élections présidentielles.

À lire aussi Sondage exclusif : un duel Mélenchon-Ruffin serré

"Vous voulez que je vous signe un papier?", a-t-il encore ironisé, estimant que "ce sont les circonstances qui font les candidatures".

Pour lui succéder, "si quelqu'un réussit à se faire aimer, dans l'émulation plutôt que la compétition, alors ça viendra tout seul" pour le choix du candidat, a jugé le tribun âgé de 71 ans.

"Ca fait un moment que je pense que je suis remplaçable", a-t-il dit, estimant avoir "pris toutes les dispositions" pour que cela advienne.

«Une crise de croissance»

Néanmoins, il a regretté la crise récente à La France insoumise, qui a vu des figures comme Clémentine Autain, François Ruffin et Alexis Corbière dénoncer le remaniement, sans eux, de la direction du mouvement.

À lire aussi Rififi chez LFI

"Nous vivons actuellement une énorme crise de croissance, nous sommes passés de 17 à 75 députés", a observé l'ancien président du groupe.

"Il faut s'adapter, s'habituer les uns aux autres, partager ...


Lire la suite sur ParisMatch