Présidentielle 2022: Zemmour grimpe à 13% et se rapproche de Le Pen dans un nouveau sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'éditorialiste continue de voir ses intentions de vote progresser, au détriment de Marine Le Pen, même s'il n'a toujours pas officialisé ses intentions pour l'élection présidentielle.

Il n'est pas officiellement déclaré mais sa candidature putative est en hausse dans les sondages. Dans une nouvelle enquête d'opinion Harris Interactive pour Challenges publiée ce mardi, Éric Zemmour progresse: il récolterait entre 13 et 14% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle de 2022.

Dans l'hypothèse d'une candidature de Xavier Bertrand à droite, le président de la région Hauts-de-France obtiendrait 14% des voix, juste devant le polémiste, crédité de 13%. Dans l'hypothèse d'une candidature de Valérie Pécresse, Eric Zemmour obtiendrait le même score, mais devancerait la présidente de la région Île-de-France, donnée à seulement 12%.

Dernière hypothèse testée, celle d'une candidature de Michel Barnier: dans ce cas, l'éditorialiste devancerait largement l'ancien négociateur européen pour le Brexit, avec 14% des intentions de vote contre 8% pour le représentant de la droite.

L'écart avec Marine Le Pen se réduit

Dans tous les cas de figure, Marine Le Pen est donnée à 16%, contre 18% la semaine passée, dans le précédent baromètre hebdomadaire de Harris Interactive pour Challenges, qui créditait alors Éric Zemmour de 11% des intentions de vote. En une semaine, l'écart entre les deux personnalités est donc passé de 7 à seulement 3 points, une diminution très significative.

La dynamique Eric Zemmour est notable: en juin dernier, le nom de l'éditorialiste avait été testé dans le cadre d'un premier sondage de l'Ifop pour Le Point. Il était alors crédité de 5,5% d'intentions de vote dans l'éventualité d'une candidature la présidentielle de 2022. 

Un duel de second tour incertain?

Depuis, il n'a fait que croître dans les enquêtes d'opinion, grignotant des points à l'ex-dirigeante du Rassemblement national. De là à mettre Marine Le Pen en difficulté, et perturber le duel pressenti entre le chef de l'État sortant et sa challengeuse de 2017? 

Si Emmanuel Macron distance tous ses concurrents dans ce dernier sondage Harris Interactive, avec entre 23 et 26% des intentions de vote, la deuxième place est désormais plus disputée entre Marine Le Pen, le candidat LR, Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon - ce dernier obtient 13% dans l'ensemble des scénarios testés.

"Marine Le Pen est donnée au second tour de l'élection présidentielle, ce qui n'est le cas ni du candidat des Républicains ni du candidat (potentiel) Éric Zemmour", a balayé Jordan Bardella ce mardi sur France Inter, ajoutant ne pas vouloir "passer la campagne présidentielle à commenter les sondages".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Yann Moix : "Zemmour ? L'Élysée l'intéresse moins que la masturbation"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles