Présidentielle 2022: Pécresse plaide pour une primaire à droite malgré le forfait de Wauquiez

·1 min de lecture
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse lors de l'Assemblée générale du Medef le 25 août 2021 à Paris - Eric PIERMONT © 2019 AFP
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse lors de l'Assemblée générale du Medef le 25 août 2021 à Paris - Eric PIERMONT © 2019 AFP

Pour la présidente de la région Ile-de-France, la droite doit organiser une primaire, malgré le retrait de Laurent Wauquiez, a annoncé Valérie Pécresse au Parisien ce vendredi.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a assuré ce jeudi que "le moment n'est pas venu" pour lui de se présenter à l'élection présidentielle de 2022. "Je ne veux pas ajouter de la division à la division", a-t-il ajouté, s'inquiétant que "les candidatures à la présidentielle à droite se multiplient de façon inquiétante".

De son côté, Valérie Pécresse estime que la primaire lui paraît plus "que jamais inéluctable" compte tenu de "la dynamique suscitée" par sa campagne cet été "et les candidats de valeur qui se sont déjà déclarés".

Michel Barnier, ancien négociateur européen pour le Brexit et Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, ont annoncé qu'ils participeraient à la primaire de la droite, au même titre que Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou et maire de La Garenne-Colombes.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles