Présidentielle 2022 : Les Républicains dégainent leur programme à défaut d'un candidat

·1 min de lecture
Le logo des Républicains.

Les Républicains ont ouvert samedi leur rentrée politique autour de jeunes LR, avec des universités d'été centrées sur le programme.

Les Républicains ont préféré placer leur rentrée sous le signe des idées, éludant l'épineuse question de leur candidat, qui suscitait pourtant des avis tranchés parmi les jeunes réunis samedi 4 septembre 2021 au Parc floral de Paris pour leurs universités d'été. « On est sur la dernière ligne droite » avant la présidentielle, a lancé le président de LR Christian Jacob, certain que la droite est en mesure de l'emporter après dix ans dans l'opposition. Plus de 1 500 personnes étaient inscrites pour ces universités d'été, deuxième édition pour le mouvement jeunes de LR qui revendique plus de 10 000 membres.

Dans le parc, Michel, 21 ans, est venu de Toulouse avec une quarantaine d'autres militants : « On espère en savoir plus sur la primaire, sur le candidat », assure-t-il. Mais l'ordre du jour était au seul projet présidentiel, avec une série de tables rondes déclinant les thématiques phares retenues par LR pour 2022 : « protéger », « libérer » et « rassembler ». « La préoccupation des Français est de savoir notre capacité à gagner l'élection », assure, le président de LR, Christian Jacob. « Ils ne s'intéressent pas à la primaire », abonde le secrétaire général du parti Aurélien Pradié. La direction des Républicains est très réticente à organiser une primaire, synonyme selon elle de divisions, et Christian Jacob a répété cette semaine que ce serait aux militants de décider sur la méthode, avec un congrès prévu le 25 septembre.

À LIRE AUSSIPrésidentielle : ce qu [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles