Présidentielle 2022 : comment un ordinateur a rédigé le discours de candidature de Macron

·1 min de lecture

"Chères concitoyennes, chers concitoyens. Les transformations profondes que j'ai souhaitées en 2017 ont changé la France et l'Europe. Elles demandent aujourd'hui à être renforcées afin que la reconstruction engagée porte désormais ses fruits au bénéfice de toutes et de tous. J'ai entendu vos inquiétudes, parfois vos colères, et je partage votre impatience." C'est par ces mots que débute la déclaration de candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle… de 2022! Le discours n'a pas encore été prononcé, ni même écrit bien sûr.

Dans son ouvrage Macron ou le mystère du verbe. Ses discours décryptés par la machine (Éditions de l'Aube), à paraître cette semaine, Damon Mayaffre, chercheur au CNRS, a utilisé un algorithme d'intelligence artificielle qui a généré "automatiquement" le discours dans lequel le président sortant annoncera sa candidature à sa réélection.

Historien et linguiste, Damon Mayaffre, spécialiste d'analyse du discours assistée par ordinateur s'est livré à celle, minutieuse, des discours du chef de l'État. Il les a systématiquement comparés à tous ceux de ses concurrents de 2017. Mais, aussi, à tous ceux de ses prédécesseurs, depuis Charles de Gaulle. Édifiant : on découvre ainsi un Macron lexicalement davantage inspiré par Chirac, Sarkozy et Hollande que par de Gaulle ou Giscard. Même si chacun de ces présidents, à un titre ou à un autre l'a inspiré : la posture jupitérienne du général, l'érudition de Pompidou, l'aspect technocratique de Giscard, l'ego de Mitte...


Lire la suite sur LeJDD